Une étude montre que les femmes n’identifient pas l’alcool en tant que facteur de risque important de cancer du sein. Pourtant, plusieurs milliers de cas lui sont imputables chaque année en France.

一項研究表明,女性認為酒精不是導致乳腺癌的元兇。然而,每年成千上萬的法國人因酒精而罹患乳腺癌。

?

C’est presque un lieu commun: l’alcool est dangereux pour la santé. Mais si ses effets délétères pour le foie et le risque d’addiction sont désormais bien identifiés, tous ses méfaits sont loin d’être connus du public. Ainsi, rares sont les personnes qui savent que la consommation d’alcool augmente le risque de cancer du sein, selon une étude publiée en mars dernier dans le British Medical Journal.

“酒精對身體不好”這句話幾乎是老生常談了。雖然大家都知道酒精害肝、酒癮害人,但是大眾并不知道酒精到底都有哪些危害。去年五月一份刊登于《英國醫學期刊》的研究顯示,很少人知道酒精會增加患乳腺癌的風險。

?

Sur les 205 femmes interrogées par des chercheurs de l’université de Southampton (Royame-Uni), seuls 20% ont cité l’alcool comme facteur de risque. Bien que l’étude soit de taille modeste, elle montre bien que ce risque est assez méconnu. Et pourtant, il est loin d’être négligeable: sur les 28.000 cas de cancers imputables à l’alcool diagnostiqués en 2015 en France, 8100 étaient des cancers du sein, selon Santé publique France.

南安普頓大學的研究者調查了205名女性,其中只有20%的人認為酒精有致癌的風險。雖然調查對象的樣本容量比較小,但也足以證明大眾并不足夠了解酒精的危害。然而,法國公共衛生部提供的數據不容忽視:2015年法國確診的28000份因酒精致癌的病例中,有8100例確診為乳腺癌。

?

Cancérigène avéré

酒精被證明是致癌物質

?

? Consommer un verre d’alcool par jour augmente le risque de développer un cancer du sein de 10%?, souligne Catherine Hill, épidémiologiste et biostatisticienne. ? Ce n’est pas l’abus qui est dangereux pour la santé, c’est l’alcool tout court!?, martèle la chercheuse, spécialiste de l’étude de la fréquence et des causes du cancer.

流行病學家、生物統計學家卡特琳娜·希爾是癌癥頻率與誘因研究的專家,她著重指出:“每天喝一杯酒會使致癌風險增加10%. ”她還斬釘截鐵地說道:“危害健康的不是過量飲酒,而是酒精!”

?

Depuis 1988, l’alcool est en effet officiellement identifié par le Centre International de la Recherche contre le Cancer (CIRC) comme cancérigène avéré. Il est notamment impliqué dans les cancers de la cavité buccale, du pharynx, de l’?sophage, du foie, du colon/rectum et du sein. En outre, plusieurs études ont montré qu’il n’existe pas de niveau de consommation sans risque. Ainsi, même les ?petits? consommateurs ont un risque supplémentaire de développer l’un de ces cancers par rapport à un non-buveur.

自1988年,國際癌癥研究機構(CIRC)就已官方證實酒精為致癌物質,酒精可能會誘發口腔癌、咽癌、食管癌、肝癌、直腸癌以及乳腺癌。此外,多項研究指出,酒精攝入無論多少都有致癌風險。因此,“只喝一點點”也比不喝酒更容易罹患癌癥。

?

L’alcool s’attaque à l’ADN

酒精會侵蝕DNA

?

En quoi l’alcool est-il cancérigène? ?Une part importante de l’éthanol ingéré accède au système sanguin, se diffuse dans la poitrine où il est converti, comme partout ailleurs dans l’organisme, en acétaldéhyde […]?, explique une étude du CIRC publiée en 2014. L’acétaldéhyde est un produit de dégradation de l’alcool fabriqué par le foie. Ce n’est que sous cette forme que ce dernier peut éliminer l’alcool de l’organisme. ?L’acétaldéhyde est capable d’induire des délétions sur les brins d’ADN ou encore des aberrations chromosomiques?, indique encore l’étude du CIRC. En clair, l’alcool, une fois transformé en acétaldéhyde, va perturber l’ADN et ainsi favoriser le développement de lésions cancéreuses. ?L’alcool peut également induire un changement métabolique, du stress oxydatif, des inflammations qui sont un environnement propice aux cancers?, ajoute le Dr Suzette Delaloge, oncologue à l’Institut Gustave Roussy.

酒精為什么會致癌呢?2014年發表于CIRC的一份調查研究解釋道:“攝入的很大一部分乙醇會進入血液循環系統,隨后擴散到胸部,轉化為乙醛,在身體其他部位也一樣……”乙醛是由肝生產的酒精降解產物。只有在這種形態下,肝才能消除體內的酒精。CIRC的調查研究報告進一步指出:“乙醛可能會導致DNA鏈的刪除或染色體畸變。”明白地說,一旦酒精轉化成乙醛,就會破壞DNA,并誘發癌變。古斯塔夫魯西研究所的腫瘤學專家蘇澤特·德拉洛格博士補充道:“酒精也可能誘發代謝變化、氧化應激、炎癥,這些都是致癌的有利環境。”

?

Tous ces mécanismes sont assez bien identifiés et pourtant, le risque reste sous-estimé, voire totalement méconnu du public. ?Les résultats de l’étude britannique ne sont pas étonnants?, affirme le Dr Delaloge. ?D’un c?té, il y a une sorte de déni de la part des gens. De l’autre, il y a peu d’impacts de ce genre de messages préventifs sur les comportements?, juge le médecin. ?Les gens sont inondés de messages alarmants. Ils ne voient pas l’importance du tabac et de l’alcool sur les cancers?, déplore pour sa part Catherine Hill.

上述這些機制已經得到證實,但風險仍被低估,公眾甚至完全沒有任何了解。蘇澤特·德拉洛格博士說:“英國這份調研的結果并不讓人吃驚。一方面,人們對此否認;另一方面,這類預防性信息對行為的影響很少。”卡特琳娜·希爾感到遺憾:“大眾耳邊充斥著太多令人不安的信息。他們意識不到煙草、酒精是致癌的重要誘因。”

?

Des campagnes de sensibilisation qui tombent à l’eau

失敗的宣傳運動

?

Habituellement, les campagnes de sensibilisation ne parlent quasiment jamais de l’impact de l’alcool dans la survenue d’un cancer, et visent surtout les comportements à risque. Une campagne de Santé publique France lancée en mars 2019 s’est par exemple attachée à donner des repères de consommation (?moins de 2 verres par jour et pas tous les jours?). Le risque de cancers a été mentionné brièvement, sans pour autant être mis en avant dans la campagne. Les auteurs de l’étude britannique en sont convaincus: ?Toute opération visant à réduire la consommation d’alcool devrait avoir des conséquences positives pour la population féminine.?

這些宣傳活動一般都不提酒精對誘發癌癥的影響,只是針對高危行為而已。例如,2019年五月法國公共衛生部開展的一項運動,重點宣傳標準飲酒量(一天不超兩杯,不能每天喝),對于酒精致癌的風險,只是草草略過,并沒有作為宣傳重點。英國研究者認為:“任何旨在減少飲酒量的運動都應該對女性產生積極影響。”